Bercail

Du potager à l’assiette de Bercail… il y a 8 plats !

? Dans la cuisine

Après Ferrandi, les étoilés, 6 mois en Asie et l’ouverture de Gros à Paris, Sibylle Sellam et Grégoire Foucher ont cédé en 2017 à l’appel des sirènes de la capitale bretonne, pour y cultiver leur bien-nommé Bercail… puis leur potager de 300m2, à Pacé. Avec leur menu dégustation unique (et surprise) hebdomadaire, reflet de leur engagement anti-gaspillage et de leur ancrage dans le terroir breton, les deux co-chefs mettent les pieds dans le plat de l’éco-responsabilité et du goût avec un grand G !

🍽 Dans l’assiette

En 8 actes rondement menés, les chefs nous font voyager au gré de leur cuisine locavore inventive, raffinée et sacrément vivante ! Ce soir-là, l’irrésistible assiette du potager des chefs (100% végé) nous envoûte. On reste scotchés par la déconcertante mousse de maïs grillé, condiment piment-céleri et son gourmand crumble beurre noisette et poudre de lait. Quant au pré-dessert glace au pain grillé, mousse et crumble tout chocolat Jamaya 73%, il finit de nous faire fondre avec son caractère bien trempé ! De A à Z, on reste bouche bée devant la ribambelle de plats, dont on peut choisir de ne connaître la composition qu’après dégustation dans les magnifiques assiettes en céramique de Sandrine Gibet.

? Dans le verre

…de vin, on fait confiance les yeux fermés à Gabriel Roquinarc’h, sommelier et chef de salle. Coup de cœur pour L’Ultim, flacon nature 100% Syrah de Gilles Troullier, vigneron dans le Roussillon. Côté softs, on se laisse tenter par les jus bio alsaciens des Vergers d’Eden ou les pétillants de sureau ou shiso concoctés par les chefs de temps à autre.

?Dans la salle

Poutres blanches et murs vert menthe en accord avec la façade et la signature végétale de Bercail. Cave vitrée illuminant la salle de ses bouteilles, bocaux fermentés, légumes et autres confitures. Vue sur la cuisine ouverte et le ballet des deux chefs. A l’image de la cuisine, authenticité et transparence sont au rendez-vous !

 

? Le petit plus

Le croustillant pain au levain homemade, façonné à partir de la farine d’Annie Bertin, que les chefs moulent eux-mêmes, et servi avec le non moins délicieux « beurre Madame » couleur soleil de Thierry Lemarchand.

Crédits : Pauline Limouzin

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.


Du mardi au samedi à partir de 19h30.
Menu unique à 60€ (hors boissons)
Réservation possible
More from this employer
La Mirlitantouille
13 octobre 2021
IMA
11 octobre 2021
Chawp Shop Big
5 octobre 2021
Pénates
23 septembre 2021